Angelfall, tome 2 : Le règne des Anges de Susan Ee

Couverture Angelfall, tome 2 : Le règne des Anges
Résumé :
Désormais seule, Penryn cherche sans relâche Paige, sa petite soeur, dans les rues vides de San Francisco. Pendant ce temps, Raffe doit impérativement retrouver ses ailes, sans lesquelles il ne pourra revenir parmi les siens. Mais, une fois qu'il sera confronté à l'ultime choix – récupérer ses ailes ou sauver Penryn –, quelle sera sa priorité ?
Genre : Fantastique
Éditeur : PKJ
Sortie le : 2 avril 2015
Prix : 17.90 € ( Pour commander)
Pages : 433
Ma note :
4.5%2F5 
 
 

Mon avis :

  
Avec ma binômette Ferilou, nous avions lu et beaucoup apprécié le 1er tome. On avait hâte de retrouver Penryn et de connaître la suite de son histoire. On voulait vite le lire aussi pour ne pas avoir l'impression d'avoir tout oublié du 1er tome.
Je me dis que nous avons bien fait de ne pas traîner car il y a peu de rappels de la part de l'auteure.

Ce tome 2 commence là oû le tome 1 s'était arrêté. Attention, si vous n'avez pas lu le 1er tome, n'allez pas plus loin, je ne voudrais pas vous spoiler:)

Penryn a retrouvé sa famille, mais à quel prix, et dans quelle condition ?
Sa petite sœur est passée entre les mains d'un savant fou, faisant d'elle quelque chose de monstrueux. Difficile de s'intégrer dans un groupe de gens avec une mère folle qui nous fait toujours des trucs hallucinants et tordants mais trop flippants, et une petite sœur transformée en vision de cauchemar. Ainsi, Penryn subit le regard des autres, mais aussi leur violence.
Penryn ne se fait pas à la nouvelle apparence de sa sœur, elle essaye, mais elle a du mal à voir au-delà des cicatrices, et cela les fait souffrir toutes les deux. Pourtant, Penryn n'abandonne pas, ne baisse pas les bras.

Dans ce second tome, elle est fidèle à celle que nous avions connue : forte, courageuse, prête à tout pour ceux qu'elle aime. J'adore son caractère bien trempé, pragmatique aussi mais en même temps volcanique. Et que dire de son humour à part que j'ai encore bien rigolé ! Il y a notamment un passage hilarant où il est question du nom qu'elle donné à l'épée de Raffe, la réaction de ce dernier étant jouissive.

Car oui, il y a Raffe. En réalité peu présent, il est comme une ombre qui flotte au-dessus du récit.
Lui et Penryn sont séparés une grande partie de l'histoire, chacun ayant des choses à accomplir. Heureusement, l'auteure a trouvé un bon moyen, original de surcroît, pour qu'il reste présent dans notre esprit, et surtout dans celui de Penryn. Un moyen qui se révélera en plus bien utile par la suite.

J'ai aimé la relation entre Penryn et l'épée, nous offrant des moments drôles mais aussi intéressants et émouvants.
De même que la relation entre Penryn, sa mère et sa sœur. C'est une famille cabossée, abîmée, mais malgré l'éloignement, la différence, les difficultés, une famille véritablement soudée.
Quand à la relation Raffe/Penryn, elle est tendue, intense et émouvante. On ne tombe pas dans un truc mielleux, jamais, pourtant, on ressent la force de leurs sentiments. J'adore leurs joutes verbales, j'ai savouré chaque instant en leur présence.

J'ai beaucoup apprécié le fait que Penryn, bien qu'elle ait un ange en face d'elle en la personne de Raffe, ne mâche pas ses mots pour lui dire ce qu'elle pense d'eux. J'ai aimé cet aspect, cette façon qu'elle a de dire tout haut ce qui ne va ps, de mettre des mots sur ce qu'ils font, de les rabaisser autant qu'eux le font pour les humains.

Ce second tome est encore plus sombre, plus dangereux. L'arrivée à Alcatraz, lieu déjà mythique et chargé de peur, est effrayante. On assiste au carnage, à ce que ces êtres ailés ont fait du monde et de ses occupants, les traitants comme des animaux à un abattoir, et comme Penryn, on se sent impuissant. On ne peut que frissonner, tout en se demandant comment elle va s'en sortir, si elle sera assez forte, si elle sera cette héroïne qu'on voit tous en elle.
On ne s'ennuie pas, ça bouge tout le temps, il y a beaucoup d'action, de mouvements, de rebondissements. Nos héros ont peu de répit, et nous aussi du coup !

En bref, un second tome un peu mieux que le 1er, plus sombre, plus violent, plus impitoyable. Heureusement l'humour de Penryn allège parfois l'atmosphère qui peut vite devenir oppressante.

**************************

 
**************************
23204203 20896391 12983100
 21466139 25719634 22587199


1 commentaire: