Orange Is the New Black de Piper Kerman

Couverture Orange Is the New Black
Résumé :
Piper Kerman est une jeune femme comme tant d'autres : elle a un emploi, un compagnon, une famille aimante. Elle est très loin de la jeune casse-cou qui avait livré une valise d'argent pour un trafiquant de drogues dix ans plus tôt. Mais le passé l'a rattrapée. Condamnée à quinze mois d'incarcération dans une prison pour femmes du Connecticut, la jeune cadre dynamique de bonne famille devient le matricule 11187-424. Le choc est brutal. De sa première fouille corporelle à sa libération, Piper Kerman apprend à naviguer dans cet étrange univers aux codes absurdes et aux lois arbitraires. Elle rencontre des femmes issues de tous les milieux, qui la surprennent par leur générosité, leur humour et leur ouverture d'esprit. Déchirant, drôle et parfois rageant, le récit de Piper Kerman nous offre un témoignage rare et précieux sur le quotidien des détenues américaines. Car c'est en grande partie pour elles que Piper a écrit ce livre : pour témoigner au nom de toutes celles qui n'ont pas la possibilité de s'exprimer.
Genre : Biographie
Éditeur : Pocket
Sortie le : 4 juin 2015
Prix : 7.90 € ( Pour commander)
Pages : 443
Ma note :
4%2F5

Mon avis :

Je connais la série Tv de nom uniquement, je n'ai encore jamais eu l'occasion de la regarder, et après avoir lu le livre, j'ai très envie de la découvrir, même si d'après ce que j'ai pu lire, les deux sont assez différentes.
Merci à Louve et le forum Mort-Sûre pour ce nouveau partenariat, j'ai vraiment été comblée par cette lecture, que je n'imaginais pas si émouvante.

Comme beaucoup, j'ai des images en tête des prisons des États Unis un peu effrayantes. Surtout des détenues. J'imaginais de la violence gratuite, des contraintes etc. Il y a tout ça dans ce livre, mais ça ne vient pas toujours d'où l'on pourrait le croire.

Il faut rappeler que c'est une histoire vraie. L'auteure a voulu, au travers de son expérience, parler de ces prisons, mais surtout de ces femmes, leur rendre hommage.
Et c'est bouleversant. Et trop souvent révoltant.

L'histoire montre du doigt tout ce qui ne va pas dans le milieu carcéral, mais surtout combien ces femmes sont étonnantes et pleines de courage. Une vraie leçon de vie, d'humanité, d'amour et d'amitié.
J'ai plus d'une fois eu les larmes aux yeux pour ces femmes aux destins tragiques. Des femmes qui sont parfois capable du pire et bien souvent du meilleur. Certaines se retrouvent en prison pour des faits hallucinants de connerie, si bien qu'on en vient à se demander où est la justice dans tout ça ? C'est ça la justice ? Enfermer une grand-mère car elle a pris des messages téléphoniques pour son dealer de petit fils ? Et les exemples comme ça ne manquent pas. Je sais qu'elles ont eu ce qu'elles méritaient, elles ne sont pas toutes blanches, mais elles ne méritaient pas autant. Ainsi on a souvent un sentiment d'injustice et on en vient à se dire que la justice américaine se contente d'enfermer les petits pendant que les gros lui échappe complètement. Comme c'est le cas pour notre auteure, qui se retrouve en prison fédéral.

En fermant le livre, on se dit que tout ça est honteux, et pourtant, il y a certainement des choses qu'on n'imagine même pas... Comment les choses peuvent-elles se passer ainsi ? Pourquoi personne ne fait rien ?

Des questions que l'auteure vas se poser aussi.
On vit avec elle le procès, l'attente de la sanction, presque plus insupportable que la sanction en elle-même. Cette vie qui n'en est pas, dans l'attente, avec cette menace au-dessus de la tête et qui empêche toute construction de vie. On a aussi peur qu'elle lors de ses premiers pas en prison, on tremble devant les codétenues.

Avec ses mots, l'auteure nous livre son ressenti, ses émotions avec une certaine pudeur mais avec franchise. Il n'y a pas de voyeurisme, c'est respectueux et en même temps on se sent si proches de ces femmes, si proches de leur souffrance et de ce qu'elles vivent. L'auteure nous livre tout ça avec honnêteté, si bien qu'on ne peut rester insensible. Elle parvient à rendre ces femmes bien plus humaines qu'on ne les imagine, des femmes comme nous, qui ont, à un moment de leur vie, fait le mauvais choix, rencontré la mauvaise personne.

Malgré le thème qui peut paraître lourd, sombre et triste, ce n'est pas toujours le cas. C'est parfois beau, souvent émouvant et drôle. On ne peut que saluer le courage et la ténacité de ces femmes qui parviennent à maintenir un semblant de vie dans ces murs.


En bref, plus qu'une histoire, c'est un récit plein d'émotion, qui nous prend aux tripes, une leçon de vie, un message d'espoir pour toutes ces femmes, victimes ou non du système, pour l'après.

**************************


  http://img.livraddict.com/covers/130/130113/couv25015345.jpghttp://img.livraddict.com/covers/116/116312/couv52738610.jpg

3 commentaires:

  1. C'est l'auteure qui a vécu ça? :)
    Sinon je n'ai pas encore regardé la série (pourtant on en entend tellement parler), mais en tout cas j’essaierai de lire le livre avant de m'y mettre!

    RépondreSupprimer
  2. Pour ma part, le roman me fait très envie! J'ai débuté la série TV dernièrement (je dois avoir vu 5-6 épisodes) et j'aime bien jusqu'à maintenant... J'espère que tu aimeras toi aussi. Une bonne pointe d'humour et de sarcasme dans la série... J'adore tout simplement!

    RépondreSupprimer
  3. La série, et le livre me font plutôt envie. Surtout s'ils sont complémentaires ! je trouve ça plus intéressant.

    RépondreSupprimer