samedi 28 février 2015

LES SORTIES DE LA SEMAINE du 23 au 28 février 2015

http://media-cache-ak0.pinimg.com/736x/69/19/dd/6919dda6c6f5cf291aa9947f7db2e643.jpg
 
Bien sûr, les sorties de la semaine sont loin d'être toutes présentes par ici, mais c'est un bon début, et puis, ce sont surtout celles qui me font de l'oeil ^^
N'hésitez pas d'ailleurs à me dire pour quel(s) livre(s) vous allez craquer :) Voux pouvez cliquer sur les couvertures, pour voir plus d'infos (prix, nbre de pages etc) sur Amazon.

***********************




Dans sa vie, Holly n’a que trois priorités : sa famille (même s’il faut avouer que, ces derniers temps, sa sœur, enceinte jusqu’aux dents, lui tape prodigieusement sur le système), son chien Dave (boule d’amour probablement issue d’un croisement entre un labrador et une vache) et sa boutique de pâtisserie, Cake, qu’elle tient avec son meilleur ami, Jesse. Le reste, elle s’en fiche : plus rien n’a d’importance à ses yeux depuis que Charlie, son mari, son âme sœur, est mort dans un accident de voiture.
Mais voilà que déboule dans sa vie un certain Ciaran. Ciaran est beau, Ciaran est riche, Ciaran est écossais. Mais, surtout, Ciaran la trouble profondément et provoque en elle des sensations inattendues… Non, non et re-non, l’amour, elle y a déjà goûté et cela lui a laissé un terrible goût amer. Un goût de douleur et de solitude, de larmes et de regrets. Et, pourtant, une part d’elle ne peut s’empêcher de croire qu’il est – peut-être – l’ingrédient qui manque à sa vie…

En 1946, un virus extraterrestre a frappé le monde et décimé 90 % de la population. Certains des survivants ont cependant acquis des pouvoirs surnaturels. Le XXe siècle s'en retrouve totalement modifié.

Après une nuit bien arrosée à Las Vegas pour ses vingt-et-un ans, Evelyn se réveille avec un terrible mal de tête et un bel inconnu à côté d'elle, sans aucun souvenir de la veille. Lorsqu'elle se rend compte qu'elle a une bague au doigt et le prénom "David" tatoué sur la fesse, elle ne tarde pas à comprendre qu'ils se sont mariés durant la nuit... Et elle n'est pas au bout de ses surprises en découvrant des hordes de paparazzis devant chez elle : David est en fait le guitariste de Stage Dive. Mais peut-elle vraiment envisager une relation avec une rock star ?
Couverture de Ceux qui tombent Retraite ou pas retraite ? Harry Bosh, la soixantaine, inspecteur aux Affaires non résolues, s’interroge encore quand on le charge de deux dossiers… Le premier – le viol, suivi du meurtre, d’une jeune fille – remonte à 1989. Les tests ADN viennent de désigner le coupable : Clayton Pell… 8 ans au moment des faits. Peu crédible pour Bosh, appelé sur une scène de crime. Au Château Marmont, le célèbre hôtel de Los Angeles, un homme est tombé du septième étage. Suicide, crime ou accident ? Son père, un conseiller municipal très puissant à L.A., veut en avoir le cœur net et exige que l’enquête soit confiée à Bosh, son vieil ennemi. Politiciens corrompus, prédateurs sexuels… Harry Bosh a fort à faire, et surtout pas le temps de s’apitoyer sur lui-même.

Couverture de Drek Carter, Tome 1 : Cupidon MortelSi pour certains la St Valentin est un jour d'amour, pour notre héros c'est le jour de sa mort. Pour regagner l'au-delà, il doit résoudre une sombre affaire de meurtre, rencontrant au passage, des vampires, des loups-garous, des sorciers

Couverture de Bertrand et LolaBertrand et Lola pensaient contrôler leur vie. Mais l'amour ne se laisse pas faire. Pourquoi Lola a-t-elle sonné à cette porte ? Pourquoi Bertrand a-t-il ouvert ? Comment peut-on tomber amoureux en dix secondes ? Durant quelques heures d'un bonheur insoupçonné, Bertrand et Lola vont s'aimer et tout oublier. Lui, qu'il est photographe, épris de liberté. Elle, qu'elle est hôtesse de l'air, sur le point de se marier. Pourtant, ensemble, ils prennent la plus sage et la pire des décisions : poursuivre leur chemin et leurs carrières respectives. Mais quand on est envahi par un si grand amour, tout devient plus fort, l'absence, le manque, l'attente, le besoin, le remords. Piégés dans leur propre vie, comment Bertrand et Lola pourront-ils se libérer ?
**********

http://media-cache-ak0.pinimg.com/736x/3d/44/03/3d4403e7a483e4a31d2e64db80112253.jpg

jeudi 26 février 2015

L'élite, tome 1 de Joelle Charbonneau


Couverture L'élite, tome 1
Résumé 
La Terre ne ressemble plus à la planète sur laquelle nous vivons. Les Sept Guerres en ont détruit la quasi-totalité et les hommes essaient de la reconstruire. C’est dans cet environnement que vie Cia et sa famille. A 16 ans, la majorité des adolescents doit trouver un travail. Les autres, l’Élite, sont choisis pour le Testing. L’épreuve suprême. Un test ultime qui promet l’entrée à l’université pour les gagnants. Ou plutôt pour les survivants… Cia a été choisie. Et elle va rapidement comprendre qu’elle ne peut faire confiance à personne.
Genre : Dystopie, Science fiction, jeunesse
Éditeur : Milan Sortie le : 15 mai 2014
Prix : 13.50 € (Pour commander)
Pages : 312
Ma note :
5%2F5
 


Mon avis :
 
Vous allez dire, encore une dystopie ? Oui, mais même si on y retrouve quelques ingrédients qui sont propres à ce genre-là, une fois qu'on est dans l'histoire, on oublie très vite toutes celles qu'on a pu déjà lire.
Ce premier tome est passionnant, intense et prenant ! 

Très vite, on entre dans l'histoire, l'auteur nous distillant à droite à gauche, pendant la mise en place de l'intrigue, tous les éléments dont nous avons besoin pour comprendre. Pas de longues explications donc, mais des petits détails, juste assez d'information, que nous donne Cia, pour nous expliquer la situation.
Cia est une jeune fille très attachante. Sûre d'elle, de ses capacités et de son intelligence, on prend plaisir à la suivre dans cette aventure. Elle est forte, réfléchie, prête à tout pour sa survie, pour atteindre son but, mais plus que tout, elle est prête à tout pour sauver sa famille, et ses proches.
Depuis toute petite, elle rêve de passer ce fameux test, celui qui lui permettra peut-être d'intégrer l'université qui façonne les dirigeants de ce nouveau monde.
Mais quand elle est sélectionnée, c'est la douche froide. Son père, qui a lui-même passé le test, la met en garde : elle ne devra faire confiance à personne.
Et là, une vraie parano s'installe : elle observe tout, étudie les autres, se méfie... Ses suspicions vont très vite s'avérer utile, et elle va découvrir que ceux qui font passer les test n'en ont rien à faire de ces jeunes. Au contraire. Et qu'ils ont une manière bien spéciale pour les départager.

On discerne deux parties dans le récit.
La première, la découverte des lieux du test, des autres candidats et les 3 premiers tests. C'est passionnant. Même si techniquement ces tests ne sont pas dangereux, on comprend vite que le danger peut venir de partout, et on tremble pour notre héroïne. Des amitiés naissent, avec toujours cette suspicion, cette arrière pensée qui nous dit qu'on ne peut faire confiance à personne.
Et à juste titre. Des candidats commencent à disparaitre, d'autres tentent d'en éliminer d'autres. Mais c'est toujours sous-entendu, rien n'est vraiment fait directement. C'est ce qui rend cette première partie intense et tendue.

Et la seconde partie, qui concerne le dernier test.
C'est la survie en territoire hostile. Mais pas que. Car à la fin, il ne peut en rester qu'une poignée sur les dizaines en lice. Les candidats sont armés. Et très vite, les affrontements vont commencer.
Cette seconde partie est encore plus intense que la première. On sait maintenant que les candidats peuvent et vont s'entretuer. Mais on comprend aussi très vite que le danger est partout. Des bêtes sauvages, des pièges, le manque d'eau et de nourriture... la menace est partout.
Notre héroïne va faire équipe avec Tomas, un garçon de sa communauté et qui semble avoir le béguin pour elle depuis longtemps. Mais peut-elle vraiment lui faire confiance ? N'est-il pas comme les autres, prêt à tout pour arriver à ses fins ?

J'ai adoré ce roman du début à la fin. L'auteur parvient à nous intéresser à ce monde reconstruit qu'elle a imaginé. La tension nous rend dingue par moment, et les scènes d'action sont suffisamment présentes pour nous faire monter le rythme cardiaque. Les scènes plus calmes nous permettent de faire le point avec l'héroïne, de souffler un peu, mais même pendant ces moments-là, on a du mal à relâcher la surveillance, comme notre héroïne. Et enfin, la romance entre Cia et Tomas apporte un peu de douceur dans ce monde cruel, et rajoute de la tension à tout ça, surtout quand on sait qu'à la fin du test, il ne restera pas beaucoup de candidats et que leur mémoire sera effacée.

En bref, un premier tome tellement prenant qu'on a du mal à le lâcher, c'est intense, dangereux et on passe par tout un tas d'émotion avec notre héroïne, jusqu'à la dernière page, avec cette fin qui nous promet un second tome tout aussi fort !

Image hébergée par servimg.com



*************************





mercredi 25 février 2015

Le forum Mort-Sûre cherche des chroniqueurs



Si vous me suivez régulièrement, vous devez forcément savoir mon affection pour ce forum de lecture, le seul que je fréquente en réalité.
Je vous laisse avec ce petit mot de Louve, la créatrice du forum, qui explique tout :


Mort Sûre, c’est avant tout une communauté de lecteurs, fondée par Aurélie, alias Louve, une jeune femme dynamique qui a su développer des partenariats avec de nombreux éditeurs au fil des ans.

La communauté a fêté son 6ème anniversaire. Dans son état actuel, elle comporte :
- Un portail
- Un blog
- Un forum

Le forum, c’est son cœur. En effet, malgré ce que pourrait laisser entendre le jeu de mot autour de son nom, Mort Sûre est une communauté très vivante : discussion autour des lectures, challenges et défis, lectures communes, swaps, discussions autour d’autres médias, etc.
Les membres actifs sont avant tout des lecteurs éclectiques, curieux, car tous les genres littéraires sont représentés sur le forum, sans aucune limite.
 
En quoi consistent les partenariats avec les éditeurs ?

Ces partenariats prennent la forme de Services de Presse, c'est-à-dire de titres que les éditeurs confient à l’équipe qui manage la communauté, pour qu’ils soient ensuite confiés à des lecteurs volontaires, lus et chroniqués.
C’est du gagnant-gagnant :
- Les chroniqueurs ne payent que les frais de port des titres qu’ils reçoivent
(= aucun, s’il s’agit de romans électroniques)
- Editeurs et auteurs gagnent en visibilité sur leurs œuvres, car les chroniques sont communiquées sur le forum, le blog associé, ainsi que sur tout support à disposition des chroniqueurs (blog, youtube, facebook, autres forums / communautés, etc)

Actuellement, Mort Sûre ayant acquis au fil des années la confiance de ses partenaires, elle reçoit un flux constant de Services de Presse. Le noyau dur de ses chroniqueurs aurait besoin de renforts pour tout absorber dans des délais raisonnables et ainsi maintenir la qualité des retours qui font la réputation de la communauté.
En effet, si elle reçoit une moyenne de 11 titres par mois depuis sa création, rien qu’en janvier 2015, elle en a reçu 26 !
Pour vous donner une petite idée, voici le fil qui récapitule tous les SP reçus par la communauté, éditeur par éditeur.Il y en a pour tous les goûts, dans tous les genres.
Ça laisse rêveur, non ?

Comment devient-on chroniqueur ?

Vous souhaitez intégrer l’équipe des chroniqueurs de Mort Sûre pour profiter des partenariats ?
Il suffit de suivre quelques petites instructions…
- S’inscrire sur le forum.
- Lire le règlement de la communauté, le « signer » en laissant une bafouille sur le fil pour signaler qu’on est bien passé par là… et l’appliquer, bien sûr !
-Se présenter en suivant la fiche type si on n’est pas très inspiré.
- Participer, participer et participer encore ! au minimum un mois ! Pour cela, naviguez sur le forum, découvrez les retours de lecture déjà en ligne, discutez avec les autres lecteurs, bref, faites votre place.

A ce stade, vous êtes toujours motivés ?

- Lisez attentivement le règlement des partenariats, comme pour celui du forum, il faut le « signer » en laissant une bafouille sur le fil pour signaler qu’on est bien passé par là… et l’appliquer, bien sûr !
- Attendre la validation de l’équipe de modération.
- (faire la fête)
- Surveiller régulièrement le fil qui présente les partenariats du moment, afin de ne pas passer à côté de l’occasion de recevoir un titre qui vous tape à l’œil.

Quelles sont les obligations des chroniqueurs ?

Forcément, il y en a quelques-unes.
La première étant la capacité à rédiger une chronique respectueuse de l’auteur et de son œuvre, argumentée, dans un français correct.
L’ensemble des obligations sont expliquées dans le règlement des partenariats :
- Payer les frais de port quand il y a en a.
- Prévenir dès que l’on a bien réceptionné le SP.
- Rendre ses chroniques dans les délais.
- Prévenir dès que possible l’équipe de modération s’il y a le moindre souci, en particulier si on n’accroche vraiment pas le titre reçu afin de trouver une solution
- Ne pas faire le mort quand il y a un problème.
- De temps en temps, se positionner sur un titre dont on n’a pas forcément envie, parce qu’on sait bien que certains sont plus convoités que d’autres… pourtant on peut avoir de belles surprises en découvrant des ouvrages dont on n’avait pas forcément envie spontanément.

A contrario, quels sont les avantages des chroniqueurs ?

Si les modalités d’accès peuvent paraître un peu contraignantes de prime abord, on s’y habitue très vite, ça roule, ça tourne bien et ça apporte plusieurs avantages !
- Le choix de se positionner de façon très libre sur un partenariat donné : pas d’obligation !
- Payer uniquement les frais de port, sur des romans pouvant parfois coûter plus de 20 €, ce qui n’est pas négligeable côté budget quand on est un « gros » lecteur.
- Découvrir des titres, des auteurs, vivre de vrais coups de cœurs à côté desquels on aurait pu passer.
- Echanger avec les autres membres de la communauté, dans une ambiance saine et cordiale.
- Se crêper joyeusement le chignon avec les membres qui veulent les mêmes titres que vous, très très fort… et les féliciter s’ils les remportent, car vous savez que la prochaine fois, c’est vous qui serez privilégiés !

Tentés de rejoindre la communauté Mort Sûre ? Ses membres vous accueilleront à bras ouverts !
Vous verrez, ils ont du mordant !...

mardi 24 février 2015

Babylone Dream de Nadine Monfils

Couverture Babylone Dream
Résumé :
Et ils vivront heureux, jusqu'à ce que la mort les sépare. Ce qui, loin de s'étirer sur des années, devrait prendre entre quinze et vingt minutes, si on s'en tient aux événements récents. Un serial killer semble en effet avoir une dent contre le mariage, et s'amuse à tuer les époux fraîchement célébrés, avec tout le rituel propre à ce genre de malades. Lynch, flic austère, Barn, second couteau et Nicki, profiler habitée, mènent l'enquête. Nos vœux de bonheur les accompagnent.
Genre : Policier
Éditeur : Pocket Sortie le : 2 octobre 2014
Prix : 6.50 € (Pour commander)
Pages : 298
Ma note :
5%2F5
 



 

Mon avis :
 
Je ne connaissais pas l'auteure, mais j'avais lu à plusieurs reprises combien son style est détonnant et percutant. Je remercie Louve du forum Mort-Sûre et les éditions Pocket pour ce nouveau partenariat qui me permet de découvrir une auteure que j'ai bien l'intention de suivre !

Pour être percutant, c'est percutant.
Très rapidement, on entre dans le vif du sujet. L'auteure ne se perd pas en descriptions et explications interminables, elle va à l'essentiel, et en fin de compte, c'est ce qui rend cette histoire encore plus effrayante. Nadine Monfils nous livre les meurtres comme ça, sans fioritures autour, crus et sanglants, tels qu'ils sont, et on se les prend dans la tronche.
J'ai lu pas mal de thriller, de policiers, de livres zombies, j'ai l'habitude de l'horreur dans mes lectures, et pourtant, ici, j'ai été touchée plus que d'habitude, à avoir l'estomac un peu malmené.

L'univers de Nadine Monfils est étonnant. Nous voilà dans une petite ville imaginaire, Pandore, avec des us et des coutumes particuliers, voire parfois folkloriques. Et c'est dans cette petite ville à l'apparence tranquille, qu'un tueur en série va sévir.
Un tueur qui semble vouer une haine féroce aux jeunes mariés, les tuant avec un rituel bien précis, et là, la couverture du livre prend tout son sens, statue sans bras, bombe... je vous laisse méditer...

Les chapitres sont courts et alternent les points de vue entre plusieurs personnages. Ainsi, nous suivons les deux policiers chargés de l'enquête, une médium qui travaille avec eux, une prostituée... Ce qui fait qu'on est un peu aux premières loges, et qu'on a rapidement des cartes en main, sans pour autant avoir tout compris. On fait quelques rapprochements, on en déduit des choses, et on regarde, totalement impuissant, nos deux policiers pédaler dans la mélasse, incapables de se sortir de ce bourbier. Là aussi l'auteure se montre intelligente, car elle nous distille de temps en temps des petits indices, juste de quoi nous faire croire qu'on a compris, nous faire croire qu'on est plus intelligent que les personnages.

Ce qui est clair, c'est que ces deux policiers ne sont pas de grosses lumières, de ceux qu'on peut voir dans les séries tv policières et qui résolvent rapidement les énigmes et sauvent les jeunes femmes en détresse. Et quand en plus le dialogue entre eux est difficile, on se dit qu'ils ne vont jamais y arriver.
Et l'histoire avance, sans qu'on puisse la lâcher d'ailleurs (j'ai failli le lire en 1 fois) et on réalise que Nadine Monfils ne va rien nous épargner jusqu'à la fin.

Heureusement, l'humour est présent du début à la fin, avec des répliques et des dialogues incroyables de justesse et de drôlerie. De quoi faire passer la pilule plus facilement, surtout quand on a compris que l'auteure nous réserve une chute à la hauteur de tout ce qu'on vient de lire.
Que ce soit dans l'humour ou dans les meurtres, l'auteure est directe, avec un style percutant et efficace. Elle vient nous chercher directement, elle ne se fatigue pas à essayer de nous amadouer, de nous séduire, elle nous expose tout comme ça, et c'est ce qui fait que ça marche du tonnerre.

Les personnages sont travaillés, on le sent, et là aussi, l'auteure nous livre l'essentiel, juste ce qu'on a besoin de savoir pour les comprendre et les aimer, ou pas.

Si j'avais compris certains points de l'intrigue, en revanche, je dois vous dire que la chute, je ne l'avais absolument pas vu venir. D'ailleurs, même une fois mise devant le fait accompli, il m'a fallu un temps pour comprendre et là, je n'en revenais pas de m'être fait avoir comme ça ^^ 

En bref, un style direct, incisif et percutant, sans concessions, une intrigue déroutante et bien menée du début à la fin, le tout saupoudré d'humour noir décalé tout aussi percutant, on obtient un petit bijou de roman policier qu'il vous faut absolument découvrir !


Image hébergée par servimg.com

lundi 23 février 2015

C'est Lundi, Que Lisez-Vous ? #120

http://i49.servimg.com/u/f49/13/69/41/96/c_est_11.jpg

D'après une idée de Malou, nous notons chaque lundi nos lectures de la semaine passée, notre lecture actuelle, et les lectures à venir cette semaine.
Les participants sont regroupés chez Galleane .


LIVRES%20LUS

 Couverture Babylone DreamCouverture Prélude à la Citadelle des Ombres : Le Prince Bâtard
 Couverture L'élite, tome 1
LECTURES%20EN%20COURS
Couverture 2h du matin à Richmond Street
   
PROCHAINES%20LECTURES
  http://img.livraddict.com/covers/137/137576/couv29115901.jpg Couverture Un nouveau jour

Je vous souhaite une belle semaine de lecture !
Michou

dimanche 22 février 2015

In My Mailbox #120



In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie, et repris par le site Lire ou Mourir, suite à l'arrêt du blog de Lilie, chez qui sont regroupés tous les participants. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.



Couverture Un nouveau jour Karen, veuve depuis peu et mère de deux jeunes enfants, est confrontée à la mort de son père. Abby, épuisée par le quotidien auprès de son fils autiste, est en instance de divorce. Michael, fleuriste, est contraint de déposer le bilan. Les destins de ces trois personnages vont se croiser derrière les portes closes de la clinique psychiatrique de Brighton.Là-bas, ils prennent part à des groupes de parole et se lient à d'autres pensionnaires atteints de troubles semblables aux leurs. Parmi eux, Lillie, une animatrice télé, qui finira par mettre fin à ses jours... Grâce au soutien à la fois distant et aimant de l'équipe soignante, les autres reprennent pied dans l'existence pour retrouver le goût de rire
 
Couverture Winter PeopleEt si vous aviez la possibilité de ramener d'entre les morts la personne que vous aimez le plus au monde ?
En 1908, la petite Gertie se tue en tombant dans un puits. Folle de désespoir, Sara, sa mère, usant d'un très ancien sortilège hérité de sa nourrice indienne, la ramène à la vie. Un siècle plus tard, la ferme de Sara est occupée par Alice et ses deux filles, Ruthie et Fawn. Un matin, Alice quitte la maison et ne revient pas. En cherchant des indices pouvant expliquer cette disparition, l'adolescente et sa jeune soeur découvrent un vieux cahier : le journal de Sara. Celle-ci y raconte l'histoire de Gertie et évoque une grotte souterraine d'ou l'on peut rappeler les défunts. Cela rappelle des souvenirs enfouis à Ruthie : toute petite, elle a été enfermée sous terre et son père l'a sauvée de quelque chose d'effroyable... Convaincues qu'Alice a lu le journal de Sara et qu'elle est en danger, les deux filles se préparent à aller explorer cette grotte dont Ruthie a gardé la mémoire.
Mais si l'amour fou était vraiment plus fort que la mort ? Si elles ne pouvaient arrêter l'être innommable qui retient leur mère prisonnière ?
 
 
Couverture Elle & luiUn site de rencontres les a réunis. Ils ne sont pas devenus amants, mais amis. Et ils comptent bien en rester là... Elle est actrice. Lui écrivain. Elle s'appelle Mia. Lui Paul. Elle est anglaise. Lui américain. Elle se cache à Montmartre. Lui vit dans le Marais. Elle a beaucoup de succès. Lui pas vraiment. Elle est même une star. Mais lui ne le sait pas. Elle se sent seule. Lui aussi. Il la fait rire. Elle enchaîne les maladresses. Elle ne doit pas tomber amoureuse. Lui non plus.

Couverture Les substituts, tome 2 Grâce à Tya, les Substituts se sont libérés du joug des Hauts et ont recouvré leurs pleines facultés intellectuelles. Mais sur la route qui les conduit au Sanctuaire, où il espèrent vivre libres et obtenir des réponses sur la destruction de l'ancien monde, tensions et rivalités menacent la cohésion du groupe. Tya, sauveuse de son peuple, a bien du mal à en demeurer le guide. La trahison menace parmi les siens et certains seront prêts à tout pour l'empêcher de réaliser son rêve en retrouvant enfin son père....
 
Couverture 3 fois rien qui font toutA quinze ans, Olivia a la tête pleine de questions et se sent un peu perdue. Adoptée quand elle avait deux ans, elle ressent parfois un grand vide au creux du ventre. Quand une voyante, rencontrée lors d'une panne d'ascenseur, lui annonce qu'elle arrive à un tournant de sa vie et l'invite à être attentive aux signes qui se présentent à elle, Olivia n'y croit pas. Pourtant, les coïncidences s'accumulent et elle se prend peu à peu au jeu. Elle prend conscience que chacune de ses décisions a une influence directe sur son existence et sent grandir en elle un sentiment de liberté tout neuf. Ce sentiment, qui sait, parviendra peut-être à remplir ce vide qu'elle sent parfois en elle...

Couverture Seuls contre tous Issus de deux familles qui se haïssent, Victoria et Mickey n’auraient jamais dû tomber amoureux l’un de l’autre. Une interprétation moderne du mythe de Roméo et Juliette. À Whitfield County, la réputation sulfureuse des Rhodale, trafiquants notoires, n’est plus à faire. Et personne ne les déteste plus que les Whitfield, famille fondatrice de la communauté et l’une des plus puissantes de la région. Dernier né de la lignée Rhodale, Mickey Rhodale, lui, fait de son mieux pour ne pas suivre l’exemple de ses demi-frères trafiquants. Après des années de pensionnat, loin des tensions de la petite ville, la très sage Victoria Whitfield, elle, revient vivre dans le ranch familial. Entre Mickey et Victoria, c’est le coup de foudre. Et aucun sentiment n’a plus d’évidence qu’un coup de foudre. Cependant, leurs origines ne tardent pas à se rappeler à eux. Et plus ils tentent de lutter contre leurs héritages respectifs, plus l’évidence semble s’imposer : un Rhodale et une Whitfield ne peuvent s’aimer en paix. En tout cas, pas ici, à Whitfield County. Ni sans une rupture douloureuse avec les coutumes familiales.
  
 
Couverture Lola et le garçon d'à côtéLola Nolan, 17 ans, rêve de devenir styliste. Pour elle, s'habiller est une fête, et "simplicité" ne fait pas partie de son vocabulaire. Elle vit à 100 à l'heure, et, avec Max, un très séduisant musicien, elle a de grands projets pour l'avenir. Pourtant, quand Cricket Bell, son ancien amoureux, s'installe à nouveau dans la maison d'à côté, après plusieurs années d'absence, Lola voit ses certitudes vaciller.
Et si Lola s'était trompée ? Si Max, le stylisme, la mode, la musique n'étaient que des paravents masquant ses véritables désirs ? Cricket, si loin pourtant des préocupations apparentes de Lola, pourrait bien être seul capable de la combler... A condition qu'elle accepte de changer. De tout changer...
 
  

vendredi 20 février 2015

Comme si c'était toi de Mhairi McFarlane

Couverture Comme si c'était toi
Résumé :
Au lycée, Anna était grosse, laide et terriblement mal dans sa peau. À trente ans, l’époque où elle était le souffre-douleur de son bahut, et de James en particulier, lui semble déjà loin : elle est belle, elle a un boulot de rêve, et la vie lui sourit. Mais le destin nous réserve parfois d’étranges surprises, et l’homme qui lui a infligé la pire humiliation de sa vie refait surface. Contre toute attente, James est devenu prévenant, drôle, spirituel… et il n’est pas insensible au charme de la ravissante jeune femme avec laquelle il organise une exposition. Il n’a pas reconnu en elle celle dont tout le monde se moquait dix ans plus tôt. Profondément troublée par ces retrouvailles inattendues, Anna est prête à tout pour ne pas retomber amoureuse de son amour de jeunesse…
Genre : Romance contemporaine
Éditeur : Milady
Sortie le : 5 décembre 2014
Prix : 18.20 € ( Pour commander)
Pages : 539
Ma note :
5%2F5


Mon avis :
 
Merci à Babélio pour leur confiance dans cette nouvelle masse critique :)

Pour tout vous dire, le début fut un peu laborieux. Déjà quand j'ai vu l'épaisseur du bouquin, je me suis dit, mince, qu'est-ce qui va bien pouvoir se passer pendant plus de 500 pages ? Et je commence à le lire, et l'intrigue est longue à se mettre en place. Le mec en question est avec une autre, plus ou moins, pendant que notre héroïne enchaine les rencontres on line sans intérêt, et la rencontre se fait attendre... J'étais assez perplexe, ne sachant pas vraiment si j'aimais ce que je lisais ou pas.

Et puis j'ai compris. Et j'ai aimé ce choix qu'a fait l'auteur. Car elle prend son temps de nous présenter Anna et James. Cette histoire méritait en effet un tel travail pour rester crédible.

Car ce qu'a vécu Anna au lycée est trop douloureux, trop traumatisant, cela a durement marqué sa vie, et fait d'elle la personne qu'elle est aujourd'hui. Et il n'aurait pas été juste qu'elle mette tout ça de côté rapidement pour vivre une idylle avec James. Il fallait que ça se construise, que ça grandisse, et que ça évolue sous nos yeux pour qu'on adhère et qu'on comprenne.

Rendez-vous compte, le garçon, dont elle a été amoureuse toute son adolescence, a été la cause de la plus grosse honte, et encore le mot est faible, de sa vie. Et a été la raison d'un tas d'évènements qui ont suivis et que je vous laisserais découvrir par vous-même.
Cet amour qu'elle avait pour lui, étant adolescente, s'est transformé en haine viscérale.
Aussi, quand elle le revoit, c'est un peu le chaos dans son esprit, et ça la retourne complètement. Mais surtout, ça la ramène 15 ans plus tôt quand elle était cette adolescente ronde et le souffre douleur des élèves.

Là où l'auteur est forte, c'est que James, on a toutes les raisons du monde de le détester. Et pourtant... On va apprendre à le connaitre, grâce à l'alternance des points de vue, on va le voir évoluer au contact d'Anna, et on va nous aussi tomber littéralement sous son charme. Comment ne pas craquer ? Il est drôle, spirituel, prévenant et surtout, la relation qu'il a avec sa femme, comment il va gérer cela, ne nous fait que l'aimer d'avantages. On en arrive à le plaindre, à avoir mal au cœur pour lui, à trouver limite insupportable de le voir souffrir comme ça, alors qu'au début on ne voulait que la vengeance, on réclamait la justice ! Et on va le voir grandir et devenir ce prince charmant qui nous fait toutes rêver. Au contact d'Anna, il devient meilleur, et il commence à se rendre compte de l'homme qu'il était, de la vie qu'il menait et qu'il pensait apprécier. Et il comprend qu'il ne veut pas être cet homme-là.

Et comment ne pas adorer Anna. Elle a grandi, est devenue une jeune femme aux formes généreuses, le genre de femmes qui ferait saliver n'importe quel type, sauf qu'elle n'en a absolument pas conscience. Elle continue de se voir comme cette ado grosse et laide qu'elle était, et ça la rend tellement attendrissante. Et puis cela donne aussi de drôle de situations, avec ses élèves par exemples.
Elle s'épanouit complètement dans son travail qui est toute sa vie, une vraie passion. Mais il manque un amoureux, quelqu'un qui ferait battre son cœur et avec qui elle se sentirait bien. Elle ne demande pas la lune, juste un compagnon.
Et elle fait en sorte de le trouver, en allant à des rendez-vous avec des types rencontrés sur un site de rencontre. Et là, je peux vous dire que c'est souvent hilarant ! La pauvre, elle tombe sur des cas...

Nous prenons ainsi plaisir à suivre nos deux héros, à les voir évoluer chacun de leur côté, jusqu'à ce qu'ils doivent évoluer ensemble dans le cadre du boulot. Et contre toutes attentes, ils vont devenir amis.

C'est une magnifique histoire, une romance qui donne des papillons dans le ventre, et surtout une romance réaliste et qui sonne juste. J'ai ri, j'ai été émue, j'ai même versé ma petite larme, j'ai retenu mon souffle, j'ai prié, j'ai trépigné...
Je me suis attachée à Anna et sa famille, à ses deux amis qui sont mémorables avec ce côté so british qu'on peut voir dans les comédies romantiques anglaises.
Je me suis attachée à James et à ses collègues loufoques, même à son chat qui nous offre des scènes mythiques ! Planquez vos coussins !

J'ai adoré suivre cette histoire, la voir se construire sous mes yeux, grandir pour arriver à ce final tant attendu ! J'ai failli oublier de respirer tant j'étais dedans, tant j'attendais ce moment avec impatience.
Et puis j'ai refermé ce livre de plus de 500 pages sans me rendre compte que c'était déjà la fin, en me demandant où étaient passées toutes ces pages que je n'avais pas vues défiler.
J'ai tourné la dernière page, un pincement au cœur de devoir quitter Anna et James, qui m'auront fait rire et vibrer.
Et tout ça sans aucune scène de sexe ! Comme quoi on n'a pas besoin de ça pour avoir le cœur qui palpite et être complètement accro à une histoire.

En bref, une romance réaliste et tellement touchante, qui nous emporte dans la vie d'Anna et de James, et d'où on ne veut plus partir.

Image hébergée par servimg.com



*************************

jeudi 19 février 2015

Déchirés de Peter Stenson

Couverture Déchirés
Résumé :
Accro à la méthamphétamine, Chase Daniels est un junkie minable sans cesse en quête d’un nouveau fix. Quand il se réveille un beau matin pour voir une fillette déchiqueter un rottweiler, il ne s’inquiète pas plus que ça. Ouais, peut-être qu’il devrait. Car la fin des temps est là : les rues grouillent de zombies avides de chair humaine, et survivre est devenu un objectif à très court terme. Mais que signifie l’apocalypse, se demande Chase, quand la société a déjà tiré sur vous un trait définitif ? Et cette malédiction, qui semble toucher tout le monde sauf lui et son ami Typewriter, n’est-elle pas l’occasion qu’il attendait – celle de prendre un nouveau départ et d’accomplir enfin quelque chose de grandiose ? Dans un monde livré au chaos et aux flammes, le « nouveau » Chase Daniels, perdu dans ses rêves de rédemption et d’amour fou, se met en tête de retrouver son ex-petite amie et de la sauver. Les règles du jeu ont changé : désormais, c’est tuer ou être tué, fuir sans penser au lendemain. Hanté par les fantômes du passé, dévoré par le manque, Chase ne court-il pas au-devant de sa dernière désillusion ?
Genre : Horreur
Éditeur : Super 8 Sortie le : 28 août 2014
Prix : 21.00 € (Pour commander)
Pages : 315
Ma note :
4.5%2F5 

Mon avis :
 
Super 8 est une toute jeune maison d'édition, avec des publications très intéressantes et de qualité. Les couvertures et les résumés que j'ai pu voir me plaisent et donnent envie, c'est le moins qu'on puisse dire.
Déchirés est donc ma première lecture pour cette maison d'édition, et il est absolument certain que ce ne sera pas la dernière.
J'ai adoré !

J'aime les zombies, j'aime avoir peur, j'aime quand c'est sanglant, dégoûtant... mais ce que j'aime surtout dans ce genre de lecture c'est quand il y a aussi une vraie réflexion derrière. J'aime les romans zombies pour toutes ces questions qu'ils amènent à nous poser sur l'homme, sur l'humanité, sur nous. Que ferions-nous ? Que serions-nous prêts à faire pour survivre ?

On retrouve tout ça dans ce roman, un roman dont le style percutant et imagé nous rend accro comme nos héros le sont à la meth.
Pour tout vous dire, j'ai compris dès les deux premières pages que ce roman allait être du très bon, et je ne me suis pas trompée.
Survivre, nos héros le font depuis longtemps, depuis bien avant cette épidémie qui a emporté en peu de temps tout le monde, ou presque. Ce sont des survivants de la vie telle que nous la connaissons, ils étaient un peu les morts-vivants du monde d'avant, et voilà qu'ils se retrouvent à être les seuls vivants de ce nouveau monde.
Si au début une certaine euphorie les habite, pouvoir se défoncer à longueur de journée sans remord puisque c'est pour leur survie réelle cette fois, très vite, outre les questions pratiques que cela implique, des questions plus profondes et existentielles vont voir le jour dans leurs esprits, et dans le nôtre.
Et on en vient à se demander : est-ce que cette vie vaut la peine ?
En fin de compte, c'est la même question qui revient hanter nos héros, une question qui les tourmentait déjà dans le monde d'avant.
Cette vie vaut-elle la peine de se défoncer comme ça tous les jours ? Survivre en étant drogué, sans rien pouvoir faire d'autre, sans rien pouvoir attendre d'autre, est-ce une vie ?
N'étaient-ils pas déjà des morts-vivants avant ça ? Méritent-ils d'être les seuls survivants de ce monde ? Mais ne sont-ils pas déjà morts en réalité, n'ont-ils pas, depuis longtemps, abandonné quand ils ont choisi de se droguer ?

Vous l'aurez compris, sur fond de zombies vraiment flippants (je dois vous avouer que je n'ai pas peur facilement, et pourtant, j'ai eu un petit coup de frayeur un soir en sortant mon chien quand la lumière des escaliers s'est éteinte et que d'un coup j'ai repensé à ces zombies qui ricanent dans le noir... arghh vraiment flippant !), de carnage, d’affrontement, de fuite, de recherche, de questionnements... c'est un roman fort que nous offre Peter Stenson. Un roman sans concession pour cette vie, porté par une écriture à l'image de son héros, qui nous livre ses pensées sans les filtrer, qu'elles soient empoisonnées par la drogue ou non.
Le style est ainsi parfois cru, vulgaire, mais c'est aussi ce qui fait sa force et qui nous accroche complètement. Il n'y a rien entre le héros et nous, il ne se cache pas de nous, et nous livre tout. C'est ensuite à nous de faire le tri et de nous faire notre propre opinion.

La fin, à mon avis, est parfaite et résume finalement en quelques mots ce qui nous a tiraillé tout le long : nous avons le choix. C'est à nous de décider quelle vie nous voulons vivre, ou ne pas vivre.

En bref, un roman fort qu'on a du mal à lâcher, c'est intense, c'est gore et cru, et ça fait réfléchir !


*********************************
Photo



mardi 17 février 2015

Fille des cauchemars, tome 1 : Anna de Kendare Blake

Couverture Fille des cauchemars, tome 1 : Anna
Résumé :
Cas Lowood a hérité de son père une charge bien étrange : il tue les morts. Armé d'un poignard que lui seul peut maîtriser, Cas parcourt le monde accompagné de sa sorcière de mère et de son chat, véritable radar à fantôme.
Sa prochaine mission : anéantir Anna Korlov, dite "Anna vêtue de sang" . Encore vêtue de la robe qu'elle portait le soir de sa mort, l'esprit de la jeune fille hante la maison où elle a été assassinée. Malheur à quiconque ose s'aventurer de sa demeure : on n'en sort pas vivant.
Ce qui devait être un travail de routine se solde par un désastre. De chasseur, il devient la proie. Anna, la fascinante Anna, est bien plus puissante qu'il ne le pensait. Pourtant, elle a choisi de l'épargner... Pourquoi ? Qu'est-ce qui la rend si différente des autres fantômes ? Et qu'est-ce qui le pousse à remettre sa vie en jeu pour tenter de la tuer - ou de lui parler à nouveau ?
Genre : Fantastique
Éditeur : Hachette Blackmoon
Sortie le : 13 novembre 2014
Prix : 16.90 € ( Pour commander)
Pages : 336
Ma note :
5%2F5

Mon avis :
 
Un tas de choses me faisait envie dans ce livre : la couverture qui est géniale, le résumé qui est super tentant, cette histoire qui a l'air bien flippante... Il me faisait de l’œil bien avant sa sortie en France.

Je n'ai pas été déçue. J'ai été immédiatement emportée dans cette histoire. D'habitude, je suis moins partante quand le narrateur est un garçon, peut-être que je ressens moins d'empathie, mais ici ce ne fut pas le cas. J'ai trouvé que Cas (tout le long j'ai prononcé le prénom du héros à la façon de Dean Winchester quand il surnomme Castiel, Cas, ce qui est assez troublant je dois le dire...) avait beaucoup de sensibilité, avec une vraie réflexion sur lui, sur sa vie. Ce qui me manque parfois dans d'autre roman avec un héros masculin.

Cas est le héros qu'on adore retrouver dans ce genre de bouquin : sûr de lui malgré son âge, avec des réflexions bourrées de sarcasmes, de l'humour, et qui n'a peur de rien... par bien des côtés, il m'a souvent fait penser, encore une fois, à Dean de la série Supernatural, dont je suis fan donc c'était plutôt cool.

Cas a un don spécial, il est capable de ramener dans l'au-delà les fantômes restés dans notre monde. Ainsi, sa vie n'est pas des plus faciles pour un adolescent. Il n'a pas le temps de se faire des amis, pas le temps de vivre une vie normale. Mais cela ne lui pèse pas plus que ça car il est conscient de sa valeur, d'être le seul à pouvoir faire ça, et il accepte ce fardeau sans trop d'amertume. Il aime ce qu'il fait. Et il le fait bien.

Jusqu'à Anna. Là, tout va changer.

Il voit en elle l'adversaire ultime, qui terminera l'apprentissage qu'il s'impose. Mais il n'avait pas prévu ressentir pour elle ce que jamais il n'avait ressenti : de la compassion.
Et quand en plus, un certain Thomas, avec un don particulier, va lui coller aux basques comme jamais, Cas comprend très vite que cette mission ne sera pas comme toutes les précédentes.
Le voilà embarqué dans quelque chose qu'il ne contrôle plus, que ce soit ses sentiments, les évènements, tout lui échappe.
Cas n'avait pas prévu non plus se faire des amis, et pourtant, contre toutes attentes, un petit groupe d'amis au départ mal assortis va se former autour de lui.
Ensemble, ils vont affronter Anna, ce fantôme d'une rare violence sanglante. Bon sang !! elle est flippante !
Cette maison, d'où personne ne ressort jamais, est aussi effrayante. C'est un fantôme assoiffé de vengeance et de sang, et qui ne manque pas d'imagination.

Vous l'aurez compris, on frissonne beaucoup dans ce roman, et certains passages sont sanglants et d'une rare violence pour un roman jeunesse. La tension est présente presque tout le temps, même si l'action se fait plus rare, on ressent cette angoisse, ce malaise à la limite du glauque, tout au long de la lecture. Les affrontements entre Cas et les fantômes, surtout avec Anna, sont intenses et nous laissent sans voix.

En bref, ce premier tome est génial ! Les personnages sont attachants, et on se laisse rapidement embarqué dans cette histoire de fantômes, avec une ambiance particulière. Une belle réussite !

 

Image hébergée par servimg.com

lundi 16 février 2015

C'est Lundi, Que Lisez-Vous ? #119

http://i49.servimg.com/u/f49/13/69/41/96/c_est_11.jpg

D'après une idée de Malou, nous notons chaque lundi nos lectures de la semaine passée, notre lecture actuelle, et les lectures à venir cette semaine.
Les participants sont regroupés chez Galleane .




LIVRES%20LUS

Couverture DéchirésCouverture Comme si c'était toi
 
LECTURES%20EN%20COURS
Couverture Prélude à la Citadelle des Ombres : Le Prince Bâtard
   
PROCHAINES%20LECTURES
  http://img.livraddict.com/covers/137/137576/couv29115901.jpg Couverture Babylone Dream

Je vous souhaite une belle semaine de lecture !
Michou