lundi 21 décembre 2015

C'est Lundi, Que Lisez-Vous ? #146

http://i49.servimg.com/u/f49/13/69/41/96/c_est_11.jpg

D'après une idée de Malou, nous notons chaque lundi nos lectures de la semaine passée, notre lecture actuelle, et les lectures à venir cette semaine.
Les participants sont regroupés chez Galleane .

Waouh mon dernier c'est lundi date du mois d'août ! Alors petite récap de mes lectures, qui n'ont pas du tout été assez nombreuses, j'espère me rattraper rapidement !



LIVRES%20LUS

  Couverture Une si parfaite comédie Couverture Les frères McCloud, tome 1 : Derrière les portes closes
Couverture Le monde caché d'Axton House Couverture Les Revenants, tome 1 
Couverture L'obsession Couverture Le donjon 
Couverture In Vitro
 
LECTURES%20EN%20COURS
  Couverture Les pages du serpent
   
PROCHAINES%20LECTURES
  Couverture Amelia Couverture Londres la ténébreuse, tome 2 : La bête de l'ombre

Je vous souhaite une belle semaine de lecture !
Michou

**********

dimanche 20 décembre 2015

In Vitro de Paul Mannering

Couverture In Vitro
Résumé :
Il y a 10 ans, l'humanité a perdu la bataille de la survie. Désormais, des zombies intelligents règnent sur le monde. Pour les nourrir et ainsi assurer leur survie, les derniers humains ont créés des clones. Un homme erre à travers le désert Australien, dans une ultime tentative de sauver les derniers survivants et d'éradiquer la menace zombie. Il a pour unique compagne une jeune fille nommée Elle et c'est un clone...
Genre : Horreur
Éditeur : Panini books
Sortie le : 14 octobre 2015
Prix : 14 € ( Pour commander)
Pages : 378
Ma note :
4%2F5

Mon avis :
Les zombies, moi, j'adore ça, aussi je n'ai pas hésité un seul instant quand ce nouveau titre de Panini Books a été proposé lors de la Masse Critique de Babélio, et comme j'ai eu raison ! Merci à Babélio pour leur confiance sans cesse renouvelée :)

Je dois dire que le début fut un peu laborieux. J'étais en pleine panne de lecture, vous savez ce que c'est, il y a des périodes comme ça, et avec les évènements... bref, la lecture c'était pas du tout à l'ordre du jour, mais je m'étais engagée à le lire, et je suis bien contente car ça m'a permis de renouer avec la lecture, et aussi de découvrir un super roman divertissant !

Le résumé est un peu trompeur sur le personnage principal. On s'attend à un mec prêt à tout pour sauver le monde, un vrai héros, et en fait pas du tout. Car s'il a réussi à survivre tout au long de ces années d'apocalypse, c'est pour la simple et bonne raison qu'il ne se soucie que de lui-même. Il n'hésite pas à prendre ce dont il a besoin pour survivre, même si pour cela il doit marcher sur les autres. S'il se retrouve mêlé à cette histoire ce n'est finalement que pour se payer son prochain repas au départ, et les évènements vont l'entrainer bien au delà de ce à quoi il s'attendait.
Donc le début est un peu difficile, on ne s'attache pas spécialement à lui, mais ce que l'auteur nous propose concernant les zombies nous donne envie d'aller plus loin. D'ailleurs, ici, on ne les appelle pas zombies, mais Evols ou sauvage. Leur particularité ? quand les evols se nourrissent de chair fraiche, surtout la tête et ce qu'elle contient de plus savoureux, ils parviennent à avoir une certaine lucidité, allant jusqu'à pouvoir échanger quelques mots. Cela m'a un peu fait penser à un autre roman, Vivants d'Isaac Marion, que j'avais adoré. Mais la comparaison s'arrête là ^^

Le récit devient vraiment intéressant quand notre héros se voit chargé de la sécurité d'une jeune femme un peu particulière. Lui qui ne s'est toujours qu'occupé de lui-même, qui bannissait tout rapprochement émotionnel, il se retrouve à devoir jouer plusieurs rôles pour cette jeune femme qu'il nommera Elle. Celui de protecteur, de professeur, parfois de père, d'ami... Elle a tout à apprendre dans ce monde effrayant.
Commence une sorte de quête pour sauver le monde, un long voyage qui entrainera nos deux héros au travers de l'Australie, un périple qui les fera chacun grandir et évoluer.

J'ai adoré Elle. Voir son évolution, son apprentissage, c'était super intéressant. J'ai aussi beaucoup ri devant sa vulgarité enthousiaste, ses raisonnements candides. Je l'ai trouvé fascinante par bien des côtés, et très attachante. Elle a de la répartie et sait y faire avec les zombies ^^ Et finalement, à ses côtés, notre héros va lui aussi grandir, sa vision du monde va changer, et même s'il garde des petits côtés du héros antipathique auquel on a envie de foutre des baffes, on apprend à l'aimer, au point de s'attacher à lui aussi.

J'ai passé un super moment avec ce roman, c'est gore comme j'aime, parfois complètement barré, ça castagne dans tous les sens, avec des zombies bien dégueulasses à chaque coin de rue, des morts presque à chaque page. On ne s'ennuie jamais. Il y a un tas de personnages secondaires que nos héros vont rencontrer pendant leur voyage, apportant une sorte de renouvellement. La lassitude ne s'installe jamais. J'ai tourné la dernière page avec un petit pincement au coeur, même si j'ai trouvé la fin un peu loufoque ^^

En bref, un roman zombies qui change, que ce soit pour le lieu (Australie) ou la vision zombiesque de l'auteur, et surtout nos deux héros aussi barré et attachant l'un que l'autre, un roman divertissant à souhait !