Sujet 375 de Nikki Owen

Couverture Sujet 375
Résumé :
Maria Cruz-Banderras est en prison. Si elle est convaincue d’être innocente des faits qui lui sont reprochés, toutes les évidences sont contre elle. Son alibi ne tient pas la route et les tests ADN confirment qu’elle était bien sur les lieux du crime au moment du meurtre. Atteinte du syndrome d’Asperger, Maria se souvient de tout… sauf de ce qui la concerne intimement. Auprès des thérapeutes, elle va puiser dans ses facultés uniques pour tenter de se remémorer son passé récent. Des endroits étranges. Des gens plus étranges encore… Le puzzle épars qu’elle essaie de reconstituer ne semble pas faire sens. Sauf à croire à des années de mensonges et de faux-semblants. Ce qui est, bien sûr, totalement impossible. À moins que… Trauma, amnésie, menace latente… le roman de Nikki Owen entraîne le lecteur dans un véritable cauchemar éveillé. Entrez dans ce thriller psychologique à l’intrigue diabolique, où la tension monte au fil des pages jusqu’à devenir insupportable.
Genre : Thriller psychologique
Éditeur : Super 8 éditions
Sortie le : 14 octobre 2015
Prix : 20.00 € ( Pour commander)
Pages : 415

Mon avis :
Je suis fan des publications de cette maison d'édition.. Après plusieurs lectures, des lectures à chaque fois différentes, intrigantes, déroutantes, je peux dire, oui, que j'aime Super 8 éditions.

Mais alors là, ça n'a pas fonctionné...

J'étais impatiente de lire ce roman, dont le résumé super alléchant m'attirait beaucoup. C'est peut-être aussi pour ça que je suis déçue.
En fait, je n'ai pas trouvé l'histoire passionnante, j'ai d'ailleurs eu du mal à aller au bout. Heureusement que le style de l'auteur est plaisant et entrainant, avec des chapitres courts à chaque fois, sinon, je pense que j'aurais abandonné. Même si, je l'avoue, j'ai continué ma lecture par égard pour la ME, mais surtout, connaissant et adorant leurs publications, j'avais comme un espoir que quelque chose allait enfin arriver, quelque chose qui me bouleverse, qui me dise que j'ai bien fait de ne pas lâcher... mais non...

J'ai eu du mal à m'attacher au personnage principal, ce qui est problématique quand c'est à travers ce personnage qu'on vit l'histoire. Ici, malgré le voyage intérieur et intime dans les pensées de Maria, je ne me suis jamais sentie proche d'elle, jamais sentie peinée, je n'ai jamais eu vraiment peur pour elle... Elle a plutôt eu tendance à m'excéder, c'était parfois trop souvent les mêmes pensées, les mêmes mots...

Certains passages m'ont plus emballées tout de même, notamment ceux en prison, que j'ai trouvé passionnants ! Dommage que la tension que j'ai ressentie à ce moment-là n'ait pas été présente jusqu'à la fin. Dommage aussi qu'à force de vouloir semer le trouble dans notre esprit, l'auteur ait fini par nous perdre... c'est en tout cas ce qui m'est arrivé.

Je pense qu'à force de tourner en rond (en fait, on a deux récits à deux moments différents qui finissent par se rejoindre, mais du coup j'ai vraiment ressenti cette impression de toujours relire la même chose, si bien que parfois, je ne savais plus trop où j'étais) j'ai perdu mon intérêt à l'histoire, attendant des rebondissements qui ne sont pas venus.

Je m'attendais à de grandes révélations, mais c'était plutôt sans surprise. Ce qui est dommage car l'histoire en elle-même était intéressante.

Malgré tout, je ne doute pas que ce thriller en satisfera plus d'un, et je continuerai sans hésiter à acheter et lire les publications de Super 8 éditions (déjà trois bouquins en attente dans ma PAL ^^ )

1 commentaire:

  1. oh dommage ! j'avais beaucoup aimé pour ma part ^^
    ravie de te relire !

    RépondreSupprimer