In my Mail Box 4 juin 2017


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie, et repris par le site Lire ou Mourir, suite à l'arrêt du blog de Lilie, chez qui sont regroupés tous les participants. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.


Un IMM un peu spécial cette semaine, puisque j'ai reçu le roman d’Élodie Loch-Béatrix, le tout premier des éditions Le Gâteau sur la Cerise où sortira Mémoire d'ange en Aoùt. D'ailleurs, juste après le très bon roman (que je suis en train de dévorer) ADN Vampire, il y a le début de mon roman à moi ! Bien que je le savais, ce fut beaucoup d'émotion de découvrir cela :)

J'ai aussi eu la chance de gagner un concours sur instagram, une première pour moi ^^ J'avais beaucoup aimé le roman d'AUrore Py, et je suis très contente d'avoir l'occasion de lire son tout nouveau ! 

Et puis les nouveautés Nathan, qu'on aime toujours autant recevoir à la maison :D



Couverture ADN vampire, tome 1 : Carmine
ADN Vampire d’Élodie Loch-Béatrix
 
Ils sont les V1, la première génération d’enfants nés vampires… Carmine n’est pas une adolescente comme les autres, elle est une V1. Après un incident à New-York, sa famille s’installe à Inverness, en Écosse, et Carmine entre au prestigieux Saint Andrew College où elle compte bien s’amuser avec ses nouveaux pouvoirs et défier l’autorité de ses parents pro-humains. Elle va cependant devoir apprendre à cerner ses propres limites : est-elle prête à blesser ses amis humains ? Se laissera-t-elle entraîner par Arthur, lui aussi un V1 ? Comment gérer pulsions amoureuses et soif de sang ? Sa curiosité et son goût des polars vont aussi l’engager dans une enquête dangereuse qui pourrait bien réveiller des démons du passé.


Couverture L'art de vieillir sans déranger les jeunes
L'art de vieillir sans déranger les jeunes d'Aurore Py

Trois têtes plissées. Trois vieilles pommes ridées rehaussées de verres progressifs à montures épaisses. C’est ce qu’il doit se dire. Il nous a repérées, derrière notre fenêtre, dès son entrée dans la cour de la maison de retraite. Pas difficile, les seules vieilles à pouvoir tenir debout sont à notre étage. L’administratif occupe le premier, les déments actifs le dernier. Au deuxième, les sains d’esprit. Nous, donc. J’aimerais ajouter “et de corps”, mais bien sûr, on croustille, on grince et on se traîne. Dans ces conditions, ça effraie les jeunes si on leur assure être bien conservées
Couverture Pas simple de s'appeler Violette avec un profil de baobab
Pas simple de s'appeler Violette avec un profil de baobab de Martine Gengoux
 
La cohabitation pacifique avec son cochon d'Inde, les puzzles de cinq mille pièces, sa collection de toupies et l'estime de ses patrons suffisaient à combler l'univers de Violette... jusqu'à ce que la blanchisserie qui l'employait soit amenée à fermer ses portes. Sa sœur saisit l'occasion pour l'inviter à faire la connaissance de son nouveau fiancé. C'est sans enthousiasme que Violette accepte. À l'hôtel de la Plage que possède la famille de ce nouveau beau-frère, ce sont pourtant des rencontres peu banales qui l'attendent. Sur fond de rock des années soixante et de balades en side-car, la jeune femme est embarquée dans un tourbillon joyeusement foutraque, pour notre plus grand plaisir?!



Couverture Ginny Moon
Ginny Moon de Benjamin Ludwig
 
Pour la première fois de sa vie, Ginny Moon a trouvé sa Maison-pour-Toujours – un foyer avec une famille aimante qui saura la protéger et l’entourer. Le foyer dont n’importe quel enfant adopté pourrait rêver. Alors pourquoi cette adolescente de 14 ans cherche-t-elle à tout prix à se faire kidnapper par sa mère biologique, incapable de s’occuper d’elle ? Pourquoi Ginny veut-elle absolument retourner dans cet appartement où elle a failli mourir ? C’est une adolescente comme les autres – elle joue de la flûte, s’entraîne pour le tournoi de basket de l’école et étudie les poèmes de Robert Frost –, à un détail près : elle est autiste. Et certaines choses sont très importantes pour elle : commencer sa journée avec précisément neuf grains de raisin, chanter sur Michael Jackson (son idole), manger de la pizza au bacon et aux oignons et, surtout, retrouver sa mère biologique pour pouvoir s’occuper de sa Poupée, qui court un grand danger. Avec les moyens limités et pourtant redoutables d’une enfant enfermée dans son monde intérieur, Ginny va tout mettre en œuvre pour la sauver.


Couverture Rose givrée
Rose givrée de Cathy Cassidy

Jude, 13 ans, rêve d’une vie discrète et sans ennuis, ce qui est très difficile quand on a une famille comme la sienne : un peu givrée et très embarrassante.
Son père est capable de débarquer à une réunion parents-profs déguisé en Elvis Presley, et sa mère perd régulièrement les pédales. Alors, de peur que tout ça ne se sache, Jude refuse de laisser quiconque entrer dans sa vie, en particulier Carter, ce garçon qui s’évertue à être gentil avec elle.
Mais quand la situation déraille vraiment, Jude découvre que rien ne vaut l’aide de ceux qui vous aiment, et que même son cœur de glace est capable de fondre…
Couverture Silence radio
Silence radio d'Alice Oseman

Écoute ta propre voix…
"Je suis Frances, Frances la sérieuse, la solitaire, la discrète. Je passe mon temps à étudier. J’ai un seul objectif : entrer à Cambridge après le bac.

Je suis Frances, la vraie Frances. Je suis fascinée par le mystérieux Silence Radio et sa chaîne Youtube Universe City. J’aime rire et j'aime dessiner.

Et puis je rencontre Aled. Avec lui, je peux enfin être moi. Avec lui, je vais enfin avoir le courage de trouver ce qui compte vraiment pour moi."
Couverture Cette étoile ne s'éteindra pas



Cette étoile ne s'éteindra pas
 
La vie et les mots d'Esther Grace Earl, la jeune fille qui a inspiré le personnage d'Hazel à John Green.
Un livre poignant, regroupant écrits et documents sur Esther Earl, la jeune fille qui a inspiré à John Green le personnage féminin de Nos étoiles contraires.

Une jeune fille qui brille à travers tout le livre par sa joie et sa soif de vivre.


12 commentaires:

  1. J'ai reçu rose givrée cette semaine et les 2 autres la semaine dernière (d'ailleurs je viens tout juste de finir Silence Radio et j'ai beaucoup aimé) ! Bonnes futures lectures et bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super pour Silence radio ! ce sera une de mes prochaines lectures :) bon dimanche !

      Supprimer
  2. Je ne connais pas mais je te souhaite de très belles lectures

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Val ! très belle semaine à toi :)

      Supprimer
  3. Wow tout pleins d'acquisitions qui m'interpelle!!! Hâte de voir ce que tu en as pensé... Plusieurs ont rejoint ma wishlist. Merci pour ces découvertes!

    RépondreSupprimer
  4. Je n'en ai lu aucun mais bonnes futures lectures !

    RépondreSupprimer
  5. Je te souhaite de faire de belles découvertes livresques :)

    RépondreSupprimer