C'est Lundi, Que Lisez-Vous ? [13 août 2018]

Une femme qui lit

D'après une idée de Malou, nous notons chaque lundi nos lectures de la semaine passée, notre lecture actuelle, et les lectures à venir cette semaine.
Les participants sont regroupés chez Galleane .
Mon dernier C'est lundi date du 25 juin, et déjà celui-ci avait mis plus d'un mois avant de revenir, je ne suis vraiment pas sérieuse ^^
Juillet fut un mois compliqué, entre canicule et blessure au genou, un moral dans les chaussettes et l'envie de rien à part visionner des séries et la coupe du monde de football...
Heureusement, j'ai tout de même gardé un pied dans la lecture avec quelques BD jusqu'à ce que l'envie revienne :)


LIVRES LUS

Couverture A Game of Thrones : Le Trône de Fer (comics), tome 3 Couverture A Game of Thrones : Le Trône de Fer (comics), tome 4 Couverture Astérix, tome 03 : Astérix et les goths Couverture De cape et de crocs, tome 06 : Luna Incognita Couverture De cape et de crocs, tome 05 : Jean sans lune Couverture Climax, tome 1 Couverture La colère de Fantômas, tome 2 : Tout l'or de Paris Couverture La colère de Fantômas, tome 3 : A tombeau ouvert   Couverture Le bourreau, tome 2 : Mascarades Couverture Transperceneige, intégrale Couverture Avec des si et des peut-être Couverture Agatha Raisin enquête, tome 01 : La Quiche fatale Couverture De cape et de crocs, tome 07 : Chasseurs de Chimères Couverture La brigade des cauchemars, tome 1 : Sarah Couverture Les gens heureux lisent et boivent du café
  
LECTURE EN COURS
 
Couverture Candyland Couverture Ensemble, c'est tout
 
PROCHAINES LECTURES
 
    ... 
 

Je vous souhaite une belle semaine de lecture !
Michèle

**********

Avec des si et des peut-être de Carène Ponte


Couverture Avec des si et des peut-être
Autrice : Carène Ponte
Genre : Contemporain Feel-good
Éditions : Michel Lafon
Sortie le : 24 mai 2018
Nombre de pages : 375
Prix : 18.95 €
* Pour le commander chez votre libraire
* Pour le commander sur Amazon

Résumé :

Aimeriez-vous savoir quelle serait votre vie si vous aviez fait d’autres choix ?
Prof de français au lycée de Savannah (-sur-Seine), Maxine vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté), elle aime Flaubert (ses élèves, Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres) et aller chez le dentiste (sa sœur).
Maxine croit aux signes et aux messages de l’Univers. Pourtant elle ne peut s’empêcher de se demander : « Et si j’étais allée ici plutôt que là, si j’avais fait ceci au lieu de cela, ma vie serait-elle chamboulée ? »
En bonne prof de français, Maxine aime le conditionnel…
Mais à trop réfléchir Avec des si et des peut-être, ne risque-t-on pas d’oublier de vivre au présent ?
Et si la vie décidait de lui réserver un drôle de tour ?



Mon avis :
La lecture parfaite pour l'été !

J'avais beaucoup aimé le précédent roman de l'autrice, alors j'ai plongé dans celui-ci sans hésiter, presque même sans en lire le résumé.
Quel plaisir de retrouver la plume si vrai, drôle et touchante de Carène Ponte !

Nous voilà embarqués dans une nouvelle histoire aux côtés de Maxine, prof de français dans un lycée, qui a bien du mal avec sa vie qu'elle n'assume pas, et dont elle pense ne pas en être satisfaite.
Car Maxine voulait être journaliste radio, avoir sa propre émission, briller à l'antenne, et non voir des élèves souffler à tout va devant les textes classiques qu'elle affectionne tant.
Et si elle ne s'était pas cassé la cheville ? Et si elle avait fait ci, ou bien pris ce chemin ?... 
Ces questions, on se les ai tous posées plein de fois. Qu'aurait été notre vie si nous avions fait tel choix et pas celui-là ?
Maxine va avoir la chance de le vérifier par elle-même au travers d'un drôle de tour, pas si drôle que ça au début. Mais qui pourrait bien tout changer dans la vie de Maxine.

Avec humour et justesse, Carène Ponte nous invite à nous poser la question qui compte, celle des choix dans une vie. Au fil des pages, on découvre, et on comprend, avec Maxine que l'important ne réside pas où l'on croit, mais dans l'acceptation de notre vie, de ce qu'elle est et représente pour nous. Avec les réseaux sociaux de plus en plus présents dans notre quotidien, où tout le monde partage leur vie parfaite et formidable, il est facile de se laisser prendre et de passer à côté de l'essentiel, de revenir même à ce qui compte vraiment.
Une philosophie de vie que je partage complètement. Je ne pouvais qu'aimer ce nouveau roman :)
En plus, l'autrice y a ajouté quelques petites surprises pour ses lecteurs que l'on découvre avec plaisir et un peu de nostalgie aussi.
Et ces notes d'humour en bas de page, quelle joie de les retrouver ! 
 
En bref, une lecture riche en émotion et en sourires, pleine de fraicheur et qui nous invite à nous questionner sur notre vie tout en douceur !


Pëppo de Séverine Vidal


Couverture Pëppo
Autrice : Séverine Vidal
Genre :Contemporain
Éditions : Bayard
Sortie le : 6 juin 2018
Nombre de pages : 176
Prix : 13.90 €
* Pour le commander chez votre libraire
* Pour le commander sur Amazon

Résumé :

Salut mon frère
Je pars à La Jonquera.
Occupe-toi des petits.
Je reviendrai.

Elle a déconné, Frida.
J'ai déjà du mal à m'en sortir quand j'ai que moi à gérer, alors je comprends pas comment elle a pu croire une seconde que je pourrais faire ça. Tout seul.
Je sais même pas comment on chauffe un biberon.
Mettre une couche dans le bon sens.
D'ailleurs tout le monde le dit toujours, et Tonton Max en tête : Pëppo t'as pas de bon sens.
Je suis coincé.
Pëppo, mon gars, t'es coincé. Gravement.
Et tout ce que tu vas faire, à partir d'aujourd'hui et jusqu'au retour de Frida, tu le feras deux mômes sur les bras.
Ou dessous.
Je sais même pas comment ça se porte des bébés.



Mon avis :

J'ai découvert l'écriture de Séverine Vidal avec son roman à quatre mains avec Manu Causse, Nos coeurs tordus. J'ai été subjuguée, au même titre que la première fois que j'ai lu Marie-Aude Murail, par le style et l'aisance avec laquelle l'autrice parvient à faire vivre les personnages dans nos coeurs.
J'ai donc immédiatement enchainé avec Quelqu'un on aime, un coup de coeur, et quand Pëppo m'a été proposé en lecture, je n'ai même pas regardé le résumé, je savais que je devais le lire.
Et comme j'ai eu raison !
Une fois encore Séverine Vidal fait vivre ses personnages avec facilité. Ils sont attachants, beaux à leur manière, inoubliables.
J'ai dégusté ce petit roman, et le seul bémol que je lui trouve c'est qu'il est trop court ! J'aurais tellement voulu que ça dure plus longtemps, ce qui, à mon sens, est bon signe, car ça veut dire que je ne me suis pas ennuyée (jamais avec Séverine Vidal), que j'ai rit et pleuré aussi (toujours avec Séverine Vidal), que j'ai été complètement embarquée dans l'histoire, avec Pëppo et sa famille. Ils sont une belle famille, du genre qu'on se construit au fil du temps, comme des pièces qui viennent se rajouter au fil du temps, comme Bibiche ou Marie-Lola...

Ce roman est une histoire folle, drôle et touchante, un roman un peu d'initiation, de ce passage de l'insouciance de l'enfance/adolescence aux responsabilités du monde adulte. Et Pëppo est en plein dedans quand sa soeur lui laisse sur les bras ses enfants. Adieu le surf sur la vague à rêvasser sur la plage et bonjour les couches et les biberons.
Mais Pëppo, malgré son allure de surfeur un peu trop rêveur va faire face, à sa manière, avec ses armes, avec brio, avec amour.
C'est là pour nous l'occasion de découvrir les membres de sa famille, des vrais pros de la débrouille, avec un coeur énorme sur la main. Ils sont soudés, heureux ensembles malgré l'adversité, et savent surtout profiter de chaque instant et se réjouir de ce qu'ils ont, même si c'est peu.
Ils n'ont sûrement pas les plus belles voitures, les plus belles maisons, derniers portables et j'en passe, mais ils ont l'amour et l’honnêteté, la force d'être eux-même, et ça, ça n'a pas de prix.

Maintenant, si quelqu'un pouvait m'indiquer la direction du camping Le Tropical, je lui en serais infiniment reconnaissant ! J'ai tellement envie de les retrouver !


En bref, un roman tendre, drôle et plein d'humanité, les personnages sont inoubliables tant ils sont vrais et attachants, c'est beau et ça fait du bien à notre petit coeur ! Qu'attendez-vous donc pour le lire ?




C'est Lundi, Que Lisez-Vous ? [25 juin 2018]

Une femme qui lit

D'après une idée de Malou, nous notons chaque lundi nos lectures de la semaine passée, notre lecture actuelle, et les lectures à venir cette semaine.
Les participants sont regroupés chez Galleane .
Mon dernier C'est lundi date d'un mois, ou presque, alors forcément, il va être plus conséquent que d'habitude :) Beaucoup de BD (merci la médiathèque de ma ville), et comme j'ai la flemme, ben tout est mélangé ^^


LIVRES LUS

https://img.livraddict.com/_thumbs/covers/256/256506/200_0/couv40751007.jpg Couverture Histoires des Jean-Quelque-Chose, tome 7 : Un petit pois pour six Couverture De cape et de crocs, tome 03 : L'archipel du danger Couverture Quelqu'un qu'on aime Couverture La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose Couverture Enola & les animaux extraordinaires, tome 1 : La gargouille qui partait en vadrouille Couverture La légende du Changeling, tome 1  : Le mal-venu Couverture La Petite Boulangerie, tome 1 : La Petite Boulangerie du bout du monde   Couverture Pëppo Couverture Astérix, tome 02 : La serpe d'or Couverture Chat-Bouboule, tome 1 : Chronique d'un prédateur de salon Couverture Enola & les animaux extraordinaires, tome 2 : La licorne qui dépassait les bornes Couverture Tous mes amis sont morts. Couverture Le bourreau, tome 1 : Justice Divine Couverture La colère de Fantomas, tome 1 : Les bois de justice Couverture Journal d'une bipolaire Couverture Les quatre gars Couverture Quand vous lirez ce livre ... Couverture De cape et de crocs, tome 04 : Le Mystère de l'île étrange Couverture L'Adoption, tome 1 : Qinaya Couverture L'Adoption, tome 2 : La Garùa Couverture La légende du Changeling, tome 2 : Le croque-mitaine Résultat de recherche d'images pour "un autre regard j'ai lu" Le petit grumeau illustré
 
  
LECTURE EN COURS
 
Couverture Candyland
 
PROCHAINES LECTURES
 
    ... 
 

Je vous souhaite une belle semaine de lecture !
Michèle

**********

Les quatre gars de Claire Renaud

Couverture Les quatre gars
Autrice : Claire Renaud
Genre :Contemporain
Éditions : Sarbacane
Sortie le : 3 janvier 2018
Nombre de pages : 229
Prix : 15.50 €
* Pour le commander chez votre libraire
* Pour le commander sur Amazon

Résumé :

On est quatre. Tout le monde nous surnomme "la famille dégâts" vu qu'on est que des gars... Il y a mon papi, mon père, mon frère Yves et moi, 9 ans, Louis. On vit à Noirmoutier - on récolte du sel. La mer nous nourrit, nous apaise, nous éblouit. Chez nous, ça ne parle pas, ça rit peu. Il faut dire que les femmes sont parties ; depuis, papa vit comme un ours, papi parle au fantôme de mamie et Yves est accro à la drague et à la muscu.
Et moi ? Ben, moi, j'aimerais croire que cette vie, on peut faire mieux que "presque" la vivre.



Mon avis :

Louis a 9 ans, il vit sans maman depuis qu'elle est partie il y a quelques années en plaquant tout : mari et enfants. Depuis, cette famille composée du père, du grand-père, du grand-frère et du dernier, survit.
Le père sombre dans un état presque sauvage au fil des années, se renfermant complètement sur lui-même, parlant peu, ne s'impliquant aucunement dans la vie familiale, une manière d'assécher son coeur pour ne plus prendre le risque de souffrir. Mais, du coup, c'est tout le reste de la famille qui souffre avec lui, et qui arrange leur vie du mieux qu'ils peuvent, autour de cette homme devenu dur et froid.

Louis nous émeut. Louis nous touche avec ses mots, et sa vision, souvent poétique, des choses de la vie. Louis aime son papa, mais parfois le déteste aussi, c'est normal. Et Louis ne se souvient plus de sa maman, et les maigres souvenirs de son papa, agissant avec lui en vrai papa, se font de plus en plus rares.

Heureusement, Louis a une personne haute en couleur et riche en mots et caresse auprès de lui, son grand-père. Grand lecteur, et surtout de théâtre, il sait trouver les mots, toujours, pour relever la tête et les yeux brillants de larmes de notre Louis, son Loulou. Difficile de ne pas avoir nous aussi la larme à l'oeil, tant cette histoire est pleine d'émotion, de sentiments qui fond du bien au coeur, mais qui bouleversent aussi.

En plus du soutien de son grand-père, Louis a deux amis, eux aussi hauts en couleur ! Leurs bêtises, leur façon de parler (les pauvres parisiens en prennent pour leur grade d'ailleurs ^^) nous fait tant sourire, voire rire ! Les commentaires qu'ils font quand ils espionnent les adultes sont géniaux ! Un pur bonheur !

Et bien sûr, il y a le grand-frère, Yves, qui fait du sport à outrance et roule des mécaniques devant les filles, sous les yeux de son frère et ses copains qui, une fois encore, ne mâchent par leurs mots, et on adore ! Mais voilà que ce grand sportif qui ne perd jamais tombe d'amour pour une belle lectrice qui n'a d'yeux que pour ses livres. Situations cocasses garanties !

Et quand tout ce petit monde se lance dans une entreprise rocambolesque à la Cyrano pour rapprocher la maîtresse et le père, je peux vous dire que ça déménage et qu'on en perd pas une miette !

J'ai adoré ce roman, du début à la fin ! J'ai adoré Louis et sa famille, j'ai adoré l'ambiance de presqu'île de Noirmoutier, la récolte du sel, la vente sur le marché. C'est un roman qui se déguste, vraiment, avec une écriture, un style poétique et beau, plein d'émotion, toujours dans la justesse.
On sourit, on aime, on pleure, on rit, on repleure... C'est une belle histoire qui fait du bien au coeur et que tout le monde devrait lire. Je suis triste pour les lecteurs qui ne la découvriront pas à cause de ces cases dans lesquelles on veut absolument placer les romans.


En bref, une lecture riche en émotion avec des personnages qu'on aime et qu'on ne veut plus quitter, on passe des larmes aux sourires, emporté par l'écriture fluide, poétique et si juste de l'autrice ! A découvrir, peu importe votre âge... 



Si j'ai dévoré ce roman, je n'ai pas mangé tous les cookies, rassurez-vous ^^ en fait, je n'en ai pas mangé un seul, pas eu le temps avec tous ces gourmands à la maison, mais ça veut dire qu'ils étaient bons, presque autant que ce beau roman :)